Les risques liés à l’utilisation d’une bombe lacrymogène

      Commentaires fermés sur Les risques liés à l’utilisation d’une bombe lacrymogène

La bombe lacrymogène est l’une des armes d’auto-défense autorisée à la vente au public. Seulement, son utilisation est fortement réglementée.

En fait, c’est une arme préventive de catégorie D dont la détention est soumise obligatoirement à des contrôles strictsselon la législation en vigueur. Outre le cadre réglementaire, certaines précautions d’emploi sont à prendre en considération afin d’éviter d’éventuels retournement de situation.

Qu’est-ce qu’une bombe lacrymogène

Techniquement, la bombe lacrymogène est un composé chimique classé irritant qui provoque temporairement une incapacité respiratoire et une irritation oculaire sévère. Elle est sur base de CS ou de OC(orthochlorobenzylidène), substance à l’origine de l’effet irritantet se présente sous deux formes soit en gaz ou en gel. La forme de conditionnement varie également d’un fabricant à un autre mais généralement vous avez des bombes lacrymogènesen spray qu’il faut juste asperger, ou en grenades comme celles utilisées par les forces de l’ordre lorsqu’il y a  émeutes. Mais aujourd’hui, elles se déclinent à l’infini si bien que vous pouvez avoir des lacrymo dans des formes complètement insolites.

Que dit la loi ?

Cependant, une bombe lacrymogène est autorisée à l’usage privée lorsqu’elle répond aux conditions suivantes :

  • Le débit instantané de valve doit être inférieur à 60g/s testé sous température atmosphérique de 20°;
  • La concentration en CS ne doit excéder 2%
  • Le contenant doit avoir un remplissage inférieur ou égal à 50 ml.

Ainsi, si votre bombe lacrymogène ne respecte pas ces 3 règles, le premier risque encouru est évidement est juridique. Donc, pour éviter tout problème avec la loi, renseignez-vous bien et vérifiez toutes les informations concernant le produit avant de l’acheter.

Les éventuels effets sur la santé

En outre, la bombe lacrymogène peut également vous exposer à des risques santé majeurs. Entre les troubles respiratoires qui peuvent s’aggraver sur le long terme en se transformant en œdème pulmonaire ou en nécrose des tissus intérieurs. Vous pouvez avoir même de cas d’hémorragies internes, des pathologies cancéreuses et mutagènes étant donné que le CS est fortement chimique et que sa toxicité est très élevée.

Ainsi,pour s’en prémunir, optez pour une bombe anti-agression plus sécuritaire, c’est-à-dire, celle qui offre sécurité et facilité d’utilisation. Les mieux adaptées sont celles sous formes de gel, car à l’utilisation elle produit un liquide assez consistant qui vise directement la cible et ne vous expose pas. Contrairement aux lacrymogène en gaz qui produisent une diffusion en nuage et qui peuvent vous atteindre surtout si l’espace est restreint ou fermé. Et surtout, n’oubliez jamais qu’une bombe lacrymogène ne s’utilise pas dans un endroit confiné.